Bientôt une micro-ferme à Floirac ?

 In Vie du projet

Ce mercredi 14 juin 2017, nous étions présents à la Mairie de Floirac pour la restitution de l'étude de faisabilité de l'installation d'une micro-ferme sur le Domaine de la Burthe.

Depuis quelques années, la Mairie de Floirac s’attache à entretenir et préserver ses espaces naturels et forestiers tout en réfléchissant à leur ouverture au public. De nouveaux modes de gestion des espaces publics sont donc en réflexion, intégrant les dimensions environnementales, sociales et pédagogiques. Très récemment, les villes souhaitent aussi associer le monde agricole afin de contribuer à une alimentation de leurs habitants, comprenant davantage de production locale.

De la même façon que les autres villes en banlieue de Bordeaux, Floirac ne dispose plus de terres agricoles (en référence au zonage du PLU*); de fait, il y a donc une nécessité de renouer les liens avec le monde agricole, autant au niveau de la mairie que des citoyens. C'est dans ce cadre que s'insère l'étude de faisabilité de l'installation d'une micro-ferme.

Afin d'épauler et d’éclairer les décisions des élus, Jonathan Duvivier, chargé de mission Agenda 21 et Gérard Thomas, chargé mission Stratégie urbaine et foncière ont fait appel à des étudiants volontaires en première année de l’Ecole Nationale Supérieure d’Agronomie Bordeaux Sciences Agro. Durant 8 mois, les étudiants étaient accompagnés par Damien Toublant, agronome au CNRS et coordinateur du projet de recherche-action MicroAgri et suivis par Nathalie Corade et Bernard Del’Homme, enseignants-chercheurs de Bordeaux Sciences Agro.

L’étude s’inscrit dans un cadre pédagogique d’auto-formation à la gestion de projet et dans un cadre scientifique avec une capitalisation par le projet de recherche-action MicroAgri ; la vocation étant de réfléchir aux voies d’appropriation de ces questions agricoles et alimentaires par les collectivités et à terme, d’imaginer des clés d’accompagnement pour l’aide au développement de micro-fermes dites urbaines.

C’est dans ce contexte que les étudiants ont présenté leurs conclusions devant un comité composé d’élus, des représentants des services Agenda 21 et Urbanisme, et de plusieurs membres du comité de pilotage de MicroAgri (dont Jacques Beaucé des Jardins de Bouet, Bazas).

Basée sur un travail de terrain, d’enquêtes auprès d'agriculteurs, de sondages auprès des usagers du centre de loisirs et surtout de solides compétences des étudiants, l’étude apporte un support de connaissances et de gestion du projet qui permettra aux acteurs de naviguer sereinement vers l’aboutissement.

Les conclusions qu’ils ont présenté au comité, tendent à démontrer que le projet est non seulement viable d’un point de vue économique mais souhaitable à l’échelle de la commune et de l'agglomération. Cependant certains points de vigilance ont été pointés du doigt comme par exemple le risque de pollution du sol des parcelles ciblées et la nécessité de bien raisonner les liens entre le futur porteur de projet et la mairie (liberté d'exercice, contraintes environnementales, bail avantageux, etc.). Ainsi, la Mairie devra jouer un rôle de facilitatrice dans l'installation de cette ferme.

Grâce à cette base de discussion, le comité a pu débattre des sujets qui avaient pu inquiéter les élus. La Mairie de Floirac semble belle et bien motivée dans ce projet qu’elle porte depuis plusieurs mois et peu de doutes ne semblent pouvoir troubler la suite des événements. Les élus de Floirac ont à cœur le confort de ses citoyens dans cette belle initiative agro-écologique et sociale.

Plus globalement, cette étude préalable vient consolider une réflexion déjà portée l'échelle du Parc des Coteaux et de Bordeaux Métropole et amorce de futurs partenariats entre les collectivités, MicroAgri et les formations (Bordeaux Sciences Agro, Université de Bordeaux Montaigne).

 

Vous retrouverez très bientôt la synthèse des résultats de l'étude ainsi que le podcast de la chronique Radio Campus du jeudi 22 juin 2017 (13h45-14h) consacrée à ce sujet.

 

*PLU : Plan Local D'Urbanisme

Paul Magnin
Etudiant en Licence de Biologie à l'université de Bordeaux. Stagiaire du groupe de coordination du projet MicroAgri.
Recent Posts

Leave a Comment

Nous contacter

Not readable? Change text.

Start typing and press Enter to search